spa
Accueil du site > Actualités > Utilisation des colliers électriques vu par le Conseil Wallon du Bien-Etre (...)

Utilisation des colliers électriques vu par le Conseil Wallon du Bien-Etre des Animaux

A la demande du Ministre du bien-être animal, le Conseil wallon du bien-être des animaux (CWBEA) s’est penché sur l’utilisation des colliers électriques.

Le Conseil Wallon du Bien-Etre des Animaux (CWBEA) constate que :

  • Les colliers électriques sont quasi exclusivement utilisés chez le chien. Parmi les animaux domestiques, l’espèce canine bénéficie d’une relation particulière avec l’homme. Les modalités de relation homme-chien ont évolué, durant les 15 dernières années, de méthodes éducatives plutôt négatives/aversives vers des méthodes éducatives dites positives (renforcement positif : friandise, caresse, ...). L’usage d’outils éducatifs aversifs apparait comme difficilement compatible avec cette évolution.
  • Trois types de colliers électriques sont disponibles sur le marché : anti-aboiements, clôture enterrée, éducation/dressage. Pour chacun de ces usages, le CWBEA constate que des méthodes alternatives existent, qui n’impliquent pas de douleur et traumatisme physiques ni dommages émotionnels.
  • La facilité apparente de l’utilisation des colliers électriques va à l’encontre de l’engagement responsable envers un animal. Celui-ci implique d’assumer les contraintes liées à sa présence, tant du point de vue du temps et des moyens mis à l’éduquer, que de l’argent nécessaire à installer les infrastructures inhérentes à sa sécurité et à celle de la société.
  • L’usage des colliers électriques apparaît comme inapproprié dans le cadre d’une thérapie comportementale.
  • L’analyse avantages-inconvénients en cas d’usage des 3 types de colliers électriques penche en défaveur du bien-être animal. Malgré cela, il a été rapporté au CWBEA qu’il existerait des cas (dont le nombre n’est pas connu) pour lesquels l’usage de ces types de colliers électriques s’avèrerait efficace, mais qui n’ont pas été objectivés.
  • Plusieurs exemples de dressage de chiens d’utilité, dans un cadre professionnel (police, armée, décombres) vont dans le sens d’une efficacité sans recours aux colliers électriques.
  • L’interdiction d’utilisation sur le territoire wallon ne résoudra pas le problème d’accès aux colliers électriques. Dès lors, l’accès libre ne devrait plus être autorisé.
  • La problématique des colliers semble s’étendre à l’espèce féline et devrait faire l’objet d’une analyse similaire. A priori, le CWBEA considère que ses conclusions en matière de colliers électriques peuvent être élargies à cette espèce.

Par conséquent, le Conseil wallon du bien-être des animaux ne peut soutenir l’usage des colliers électriques et conseille au Ministre d’en interdire l’utilisation.

Lire l’avis complet du Conseil wallon du bien-être des animaux approuvé le 27 mars 2017

facebook
Plan du site
©HMPnet - Le référentiel de Comines-Warneton.be